Carnet de route

Brockville-Montréal express

Initialement prévu en trois ou quatre jours, j'ai finalement fait le trajet en deux jours pour prendre le train ce mercredi 19.
Ils ont en plus été assez compliqués...

Après une journée de 130km se résumant à pédaler sur le bas côté d'une route, boire et manger, j'arrive sur mon lieu de bivouac idéalement situé: à l'entrée d'une zone humide (donc beaucoup de moustiques) et à quelques centaines de mètres d'une autoroute.
La nuit fut très fraiche et à 7 heures je suis de nouveau sur la route. Quelques kilomètres plus loin je rentre au Québec et trouve une route cyclable que je ne quitterai plus jusqu'au soir: la route verte numéro 5. Il fait beau mais pas chaud, la voie verte est superbe, je roule tranquillement avec un peu de musique dans les oreilles, jusqu'au moment où... BOUM !!
Dans mon rétroviseur je vois la roue droite de ma remorque crevée, et une explosion n'est jamais bon signe. En effet le pneu est on ne peut plus usé, il y a même un trou. OK, la roue est légèrement désaxée, mais quand même... Par miracle un magasin de vélo et à une dizaine de kilomètres, je fais une réparation de fortune en mettant de l'herbe dans le pneu pour ne pas rouler trop à plat et c'est parti... à 10km/h !
J'achète les deux seuls pneus de 20" qu'ils avaient et c'est reparti. La traversée de Montréal fut bien plus longue qu'imaginée, et après avoir réservé le train par téléphone je me retrouve à dormir dans le fond d'une zone industrielle, à deux pas d'un centre de tri et de ses camions qui vont et viennent toute la nuit, qui plus est encore plus fraiche.
Un peu plus de 150km et 10h30 de vélo, ça fatigue mais les jambes vont bien.
Enfin bon je suis aussi un peu venu pour ça, sinon la vie serait bien trop facile !

A propos de la remorque, j'avais déjà quelques doutes en dehors des problèmes que j'ai eu mais c'est décidé, je n'en utiliserai plus pour mes futurs voyages. Il me faudra quand même d'autres sacoches pour partir plus de deux semaines.

Je n'ai que quelques photos, par contre il y a des vidéos que je monterai à mon retour.

PS: Je suis à mon troisième jour sur la véloroute des bleuets puis descendrai à Québec en vélo, peut-être via les Laurentides... je décide ça demain.