Carnet de route

Traversée du parc des Laurentides

Et bien c'est fait, 200 kilomètres en 15 heures de pédalage !
Je ne me suis pas fait bouffer par un ours mais littéralement fait attaquer par des dizaines de toutes petites mouches, sans compter les habituels moustiques. Enfin en parlant d'ours, j'en ai vu et de très près...
J'ai commencé la journée en visitant Chicoutimi, pensant y rester pour la nuit. Mais les campings étant situés assez loin du centre ville, je n'aurai pas pu y aller le soir (pas question de laisser mon vélo sans surveillance) et je me serai donc retrouvé au milieu de pick-up, de caravanes de dix mètres de long et d'odeurs de barbecue sans pouvoir en profiter... du coup j'ai attaqué la montée (sous la pluie). Le lendemain soir j'atteignais L'Etape, point milieu de la route avec entre autres un restaurant pas cher et un camping hors de prix (35$), je dormirai à quelques dizaines de mètres de l'entrée !
 
La journée fut longue et très chaude, et commença avec un ours traversant la route 200 mètres devant, dans un endroit où il y a des grillages censés les empêcher de traverser ! Le paysage est sympa, une belle forêt avec des rivières, petites cascades, petits ou grands lacs, ... désolé il n'y a toujours pas plus de photos ! La nuit à L'Etape fut bonne, en tout cas bien meilleure que la veille sous l'orage et les éclairs.
Comme d'habitude quand je bivouaque, je pars vers 7h30 et quelques minutes après il y a des voitures qui ralentissent fortement. Je pense à un accident mais non, il s'agit encore d'un ours qui cette fois est juste à la lisière de la forêt et fais des vas et vient sur le bord de la route à moins de dix mètres... Grand merci au 4x4 qui s'est arrêté à son niveau permettant de passer un peu plus tranquilement. C'est mignon un ours, mais pas en liberté à 10 mètres ! Enfin bref.
Si la journée d'hier a été très chaude, aujourd'hui je n'ai pas quitté la polaire ou le coupe vent, surtout dans les belles descentes à quasiment 60km/h.
 
Arrivé frigorifié vers Québec, se pose le problème de l'hébergement. En effet je n'ai pas contacté beaucoup de personnes sur warmshowers et eu une seule réponse négative. Finalement mon GPS n’amène dans un hôtel quatre étoiles et j'y resterai !

Bon sur ce, je vais faire un sauna !
Ajout: le sauna est une blague, 50 degrés c'est froid !